Les différents barèmes

Le barème fixe les pénalités encourues et la façon dont les concurrents seront départagés. Une même épreuve peut être jugée d'après divers barèmes, sa difficulté variant selon le barème choisi.

Un critère de sélection

Les barèmes sont choisis selon les qualités que les organisateurs souhaitent le plus mettre en valeur chez le cheval : coup de saut, technique, vitesse, etc.
Les différents parcours.
II existe ainsi différents facteurs de sélection. Le facteur le plus évident, et le plus courant en CSO, est bien sûr l'aptitude du cheval à l'obstacle, ce qui englobe à la fois son «coup de saut», sa technique et ses dispositions mentales. Ce sont les parcours au barème A, avec ou sans chronomètre, qui mettent le mieux en valeur cette aptitude. Si l'on veut mettre en évidence la puissance du cheval, on organise plutôt une épreuve au barème A sans chronomètre et on départage les concurrents lors de barrages successifs.
Si c'est la vitesse et la maniabilité du cheval qu'on veut estimer, le parcours doit se disputer au barème A avec chronomètre ou au barème C.
Enfin, il existe de nombreuses épreuves particulières qui n'utilisent aucun de ces barèmes : choisissez vos points, parcours à l’américaine, relais, etc.
Le barème A
C'est sans conteste le barème le plus utilisé en CSO. Dans une épreuve au barème A, les fautes sont pénalisées de la façon suivante :
  • obstacle renversé : 4 pts
  • faute à la rivière : 4 pts
  • 1e désobéissance : 3 pts
  • 2e désobéissance : 6 pts
  • 3e désobéissance : élimination
  • chute du concurrent, du cheval, ou des deux : élimination
  • dépassement du temps accordé (par seconde) : 1/4 pt
  • dépassement du temps accordé (par seconde ) dans tous les barrages : 1 pt
La somme des pénalités pour fautes et pour temps dépassé donne le résultat de chaque concurrent. Chaque parcours est chronométré et le temps peut servir à départager les concurrents à égalité de points s'il n'y a pas de barrage prévu. Par exemple, si deux cavaliers n'ont commis aucune faute et sont tous deux dans le temps, ou ont tous les deux 4 points pour une barre renversée, on prendra en considération le temps de chacun pour déterminer qui est le gagnant.
Le barème A sans chronomètre
« Sans chronomètre » ne signifie pas qu'on ne chronomètre pas l'épreuve, mais que le temps ne peut servir à départager les concurrents à égalité de points qui ont bouclé le parcours dans le temps accordé. On utilise, dans ce cas, un ou deux barrages, toujours sans chronomètre, pour déterminer à qui revient la première place. Les autres concurrents à égalité de points se partagent les prix. Cela signifie qu'il n'y aura qu'un seul gagnant, sauf si l'égalité persiste au-delà du deuxième barrage, mais peut-être plusieurs concurrents pour la deuxième et la troisième place.
Le barème A au chronomètre
Dans les parcours au chronomètre, les concurrents à égalité de points sont classés d'après le temps qu'ils ont mis à effectuer le parcours. En cas d'égalité de points et de temps, un ou deux barrages peuvent servir à départager les concurrents pour la première place.

D’autres barèmes

Si le barème A est celui des épreuves les plus courues, d'autres barèmes sont couramment employés.
Le barème C
Moins connu du grand public, le barème C est néanmoins fréquemment appliqué. Dans un parcours au barème C, les fautes sont comptées en secondes. Ce qui donne :
  • temps accordé dépassé par seconde entamée : 1 seconde
  • les deux premières désobéissances sont pénalisées par le temps et, en cas de renversement de l'obstacle, par 6, 8, ou 10 secondes
  • la troisième désobéissance entraîne l'élimination.
Dans une épreuve au barème C, les concurrents sont départagés d'après le temps qu'ils ont mis pour effectuer le parcours, auquel s'additionne le temps dû aux éventuelles fautes. Il n'y a pas de barrage.
Les autres barèmes
Les épreuves particulières, comme les puissances, les six barres, les épreuves de doubles et de triples, les parcours à l'américaine, les relais, etc., sont jugées selon leurs règles propres. Il faut donc consulter le règlement pour en connaître le barème.

Aucun commentaire: