La concentration : une clé pour réussir

Concentration : voilà un mot que l'on sert à toutes les sauces, sans bien savoir à quoi il correspond. Pourtant, la concentration est un outil de travail fondamental dans tous les domaines, particulièrement utile aux sportifs qui pratiquent la compétition.

Qu’est ce que la concentration ?

La concentration, c'est la capacité à mobiliser son esprit (et donc son énergie) pour une seule action : un travail à faire, le parcours, la reprise, etc.
Un mot expressif
La concentration permet à l'énergie, aux forces physiques et mentales, de se «concentrer» sur un point. Une personne concentrée est totalement attentive, absorbée par ce qu'elle fait. Le bruit, l'agitation ne la perturbent pas car elle est réellement «dans» son activité, et le reste se produit «en dehors». Si vous abordez une épreuve dans cet état, aucun élément extérieur et inutile ne viendra vous troubler.
Concentration sans tension
Dans notre société pressée, agitée, on confond concentration et tension. On se figure une personne concentrée sous les traits d'un homme d'affaire super stressé en train de gérer dix affaires en même temps. En fait, pour se concentrer, il faut se décontracter, «faire le vide», laisser le calme nous envahir. La concentration est précédée d'une sorte de silence intérieur : notre esprit devient clair, dégagé des pensées qui l'encombraient.Il ne se projette pas dans l'avenir, ne s'égare pas dans le passé, mais se concentre sur l'instant. Notre corps est tonique, sans crispation ni tension.
Une disponibilité totale
La concentration ne permet pas seulement de bien réussir une épreuve. C'est un outil formidable pour progresser. Se concentrer, c'est savoir se rendre totalement disponible, dans le présent, pour l'action à laquelle on se livre, quelle qu'elle soit. Il faut par exemple cesser de bâcler la détente avec le sentiment que ce qui est important est à venir. Les grands champions ne se concentrent pas dans les quelques instants qui précèdent une grande reprise ou un grand parcours ; toute leur vie, tout leur travail sont une sorte de concentration permanente. Si vous voulez devenir un grand cavalier, sachez que votre carrière ne se joue pas dans le prochain concours, dans la prochaine sortie, mais maintenant, à chaque instant.
Donnez à chaque geste son poids, son importance. Soyez présent dans ce que vous faites et faites-le bien ; un trot d'échauffement bien mené, où vous percevez chaque foulée, chaque vibration de votre cheval, est essentiel dans votre vie de cavalier. Un parcours de CSO international n'est que le résultat de tous les autres instants.

Accéder à la concentration

Pour accéder à la concentration, il faut savoir se décontracter et «faire le vide». De nombreuses techniques peuvent vous y entraîner.
Entraîner le mental
A moins que vous soyez doué d'un talent naturel et c'est le cas de nombreux champions, vous devrez apprendre à maîtriser votre mental pour accéder à volonté à un état de concentration optimale. Toutes les techniques de relaxation favorisent la concentration. Certaines pratiques la visent directement : le yoga, la méditation, le taï-chi, etc. Chacun doit choisir une technique pour travailler son mental comme il travaille son corps : échauffement, assouplissement, musculation. La maîtrise de votre état mental vous permettra de progresser très rapidement et d'obtenir des résultats stupéfiants.
Le «truc» de secours
Avant une reprise, un parcours, une démonstration ou tout autre moment important, efforcez-vous de vous isoler, même quelques instants. Prenez une position confortable. Respirez profondément, expirez longuement, plusieurs fois. Concentrez-vous totalement sur votre respiration, sentez l'air entrer dans les poumons, les remplir, savourez le relâchement lors de l'expiration. Si vous le faites bien, vous ne pensez à rien d'autre. Vous «devenez» votre respiration. Mémorisez bien cette sensation de détente, de calme, de lucidité : c'est la concentration ! Ensuite, au moment d'entrer en piste, essayez de vous remémorer cette sensation, de la faire revenir en vous.

Aucun commentaire: