Le harnachement autorisé

Afin d'éviter une mauvaise surprise, il est bon que le cavalier qui concourt en dressage connaisse avec précision le harnachement autorisé durant les épreuves.

Autorisé ou interdit ?

Le règlement de dressage explique très précisément quels éléments du harnachement sont autorisés durant les reprises. Avant tout, il convient de rappeler qu'en un cas le matériel ne doit être susceptible de blesser le cheval.
La selle
Seul la selle dite «anglaise», c'est-à-dire classique, mixte ou spécialement conçue pour le dressage, est autorisée (une selle western, par exemple, ne peut être employée). La coupe «dressage» permet un contact optimal avec le cheval. Ses quartiers longs et droits, associés à une inclinaison particulière du troussequin, favorisent une bonne descente de jambe.
Filet ou bride ?
Dans les épreuves de petit à moyen niveau, le cavalier peut le plus souvent choisir entre le filet ou la bride. Il doit alors décider en fonction du niveau de formation de sa monture. Pour les concours de niveau plus élevé (à partir des reprises A), la bride est obligatoire. Dans tous les cas, le protocole de la reprise spécifie en principe si le concurrent est autorisé à utiliser ou non un filet.
Les embouchures
Le mors de filet peut être en cuir, en caoutchouc ou d'un seul métal, le cuivre étant interdit. L'anneau ne doit pas excéder 8 cm de diamètre. Si le cheval est équipé d'un filet simple, les embouchures autorisées sont les suivantes : ordinaire à canon double brisure, à canon brisé ou sans brisure, de course, à olives, à branches, sans brisure et Baucher. Le mors de bride est obligatoirement en métal. Le cuivre est interdit. Le bras de levier du mors (la longueur sous le canon) ne doit pas dépasser 10 cm. La gourmette est obligatoire : elle doit être à anneaux ; fausse gourmette et protège gourmette sont autorisés.
Avec la bride
En cas d'utilisation de la bride complète, les mors de filet suivants sont autorisés : ordinaire, à double brisure, à olives, à branches, Verdun. En ce qui concerne les mors de bride, il est possible d'employer différentes variantes de mors ordinaires à branches droites (avec ou sans liberté de langue), un mors à pompe ou, encore, un mors ordinaire à branches courbées avec liberté de langue. Pas facile, donc, de s'y retrouver : le règlement étant régulièrement remis à jour, le cavalier qui a l'intention d'utiliser une embouchure inhabituelle fera bien de vérifier si celle-ci est effectivement autorisée
Les muserolles
Quand le cheval porte un filet simple, les muserolles autorisées sont : les muserolles ordinaire (ou française), allemande, irlandaise ou croisée sur le chanfrein. Si le cheval porte une bride, seule la muserolle ordinaire est autorisée.

Les accessoires

Lors d'une épreuve de dressage, l'utilisation de certains accessoires interdits peut être éliminatoire. Mieux vaut donc se tenir informé et, en cas de doute, consulter le règlement le plus récent.
Tapis et chabraque
Au niveau régional, les jurys ne se montreront pas très regardants sur le tapis de selle, qui doit surtout être propre, discret et ne comporter aucun dessin fantaisiste ni aucun nom. Aux niveaux national et international, le tapis de selle doit être rectangulaire (chabraque) et blanc. Les drapeaux des nations, écussons des régions ou logos des sponsors peuvent apparaître sur les côtés du tapis. Une surface maximale de 200 cm2 est accordée aux sponsors sur le tapis, dans les épreuves où le sponsoring est autorisé.
Les enrênements
Les martingales, bricoles et tout autre enrênement sont proscrits, aussi bien sur le terrain de détente que sur le rectangle ; à noter toutefois que l'usage des rênes allemandes est toléré au paddock. De même, les rondelles (sur un filet) ne sont pas autorisées.
Les protections
S'il est permis d'utiliser des protections pendant la détente, guêtres, bandages et cloches doivent en revanche être retirés avant le passage sur le rectangle.
Autres accessoires interdits
Enfin, tout système d’œillères est banni, de même que les oreillères et les bonnets.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

bonjour,
sur quel article du règlement officiel de dressage vous basez vous pour préciser que le cuivre est interdit ?
merci pour votre réponse
bien cordialement