Nettoyer un box

Quoi de plus agréable que de ramener son cheval après le travail dans un box propre et garni d’une belle épaisseur de paille ? Cela demande bien sûr un effort quotidien, mais c’est un effort nécessaire au bien-être de votre compagnon.

Des résultats gratifiants

Entretenir la litière est une tâche qui peut être faite rapidement dès qu'on a le coup de main. Et le résultat procure toujours une grande satisfaction. Pour l'opération assez simple qui consiste à nettoyer et à renouveler la litière, vous n'aurez besoin que de trois outils: une brouette, une fourche et un balai dur.
Comment s’y prendre
  1. Commencez par retirer les crottins et la paille souillée en surface. Glissez la fourche sous la motte de paille sale aggloméré avec l'urine ou les crottins. Soulevez-la sans la laissez basculer, déposez son contenu dans la brouette en la posant à plat, puis dégagez les dents en tirant le manche vers vous. Évitez de retourner la fourche pour la vider, car ce qu'elle porte se répandrait autour de la brouette.
  2. Au fur et à mesure, triez la paille sèche et propre et accumulez-la sur les côtés du box de façon à dégager au maximum le sol. Prenez soin de ne pas laisser de crottins ni de paille souillée dans cette litière réservée.
  3. Lorsque la brouette est pleine, allez la vider sur le tas de fumier. Ce geste demande une certaine pratique. En effet, pour que le tas puisse être monté assez haut sans qu'il s'effondre ou se répande - le fumier n'étant pas collecté très souvent - il faut le bâtir «au carré». Déposez chaque fourchée bien à plat, en répartissant le fumier sur toute la largeur du tas, jusqu'aux bords.
  4. Quand vous aurez retiré toute la paille souillée et les crottins, balayez le sol du box. Lorsqu'on cure un box à fond, on désinfecte le sol. Mais, au quotidien, l'usage d'un désinfectant n'est pas indispensable, ni même souhaitable.
  5. Répartissez sur le sol du box la paille que vous avez réservée sur les côtés afin qu'elle constitue la couche de fond de la litière. Allez chercher une botte de paille. Déposez-la dans le box, puis coupez les ficelles qui la lient. Répartissez la paille propre dans tout le box, en soulevant les morceaux agglomérés de la botte et en les secouant pour faire une litière aérée et bien répartie. Attendez que la poussière retombe avant de remettre le cheval dans son box.
Le bon geste
On peut nettoyer la litière en laissant le cheval dans son box, mais cela demande certaines précautions et ne facilite pas la tâche. Si vous n'avez pas la main très sûre, vous exposez le cheval à des «piqûres» de fourche qui sont souvent des blessures fâcheuses. De plus, le renouvellement de la litière soulève beaucoup de poussière et il n'est pas souhaitable que le cheval la respire. Dans la mesure du possible, sortez donc le cheval et mettez-le dans un box libre ou au paddock.

Une propreté rigoureuse

Lorsqu'il fait très froid, on laisse parfois une couche de fumier sous la litière, car cela isole le cheval du sol. Mais la litière elle-même doit toujours être propre et débarrassée des crottins.
D'instinct
Comme la plupart des animaux, le cheval sait d'instinct qu'il ne doit pas souiller son «nid». Les chevaux en liberté déposent les crottins à des endroits précis et ne broutent jamais à proximité. Le troupeau se déplace constamment et change fréquemment de pâture. Ce comportement instinctif est une règle d'hygiène de base, qui évite la transmission des parasites internes et d'éventuelles maladies contagieuses. Lorsque le cheval est en captivité, il est indispensable de nettoyer quotidiennement son box afin de le débarrasser des crottins et de la paille souillée.
Bon a savoir
Une litière épaisse et propre est indispensable au confort et à l'hygiène du cheval. Elle lui sert de fourrage et sa richesse en cellulose stimule le transit intestinal. Elle doit être suffisamment abondante pour former un matelas qui isole le cheval du sol souvent froid et en atténue la dureté. Un cheval ne se couche pas sur un sol trop dur. Or, le repos allongé, même pour des périodes très brèves, contribue à une bonne récupération.

5 commentaires:

sylvie delaby a dit…

merci pour ses conseil trés présieux

Anonyme a dit…

Très intéressant cet article pour l'hygiène du cheval. Il ne suffit pas en effet de le soigner et de le nettoyer, son environnement doit également rester propre.

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour ces conseils, ils seront très utiles.

Anonyme a dit…

merci pour les conseils! :)

Anonyme a dit…

merci pour les conseils! A chaque fois j'enlevais tout du boxe de mon cheval ne laissant aucun matelas mais juste une litière! :)