Le Highland

Un costaud au cœur d'or : ainsi pourrait-on présenter ce poney solide au physique comme au mental. Il est encore peu connu et peu répandu. Cependant, le highland est de plus en plus apprécié et recherché pour sa très grande douceur et sa polyvalence.

Des ancêtres primitifs

Isolés sur des terres à la végétation rase et éparse, soumis au climat rigoureux du nord de l'Écosse, les ancêtres du highland ont conservé beaucoup de caractéristiques des races primitives.
A l'âge de bronze
Przewalski, tarpan et autres ancêtres hantèrent sûrement la Manche du temps ou celle-ci était encore une plaine marécageuse, avant que les Îles Britanniques se séparent du continent. On a retrouvé dans la tourbe des hautes terres écossaises des ossements fossilisés remontant à 800 ans av. J.-C., ossements qui permettent de rattacher le poney highland à une race primitive d'équidé. Longtemps isolée du fait de son insularité, la race fut, après le Moyen Âge, croisée avec des chevaux lourds français puis des chevaux espagnols.
L'arabe, encore et toujours
L'influence du sang oriental reste cependant la plus marquante, comme pour beaucoup de races. Le duc d'Atholl employa des étalons orientaux dès le XVe siècle pour créer des poneys plus grands et plus rapides
Bâté et monté
Les poneys highland servaient à de multiples tâches sous le bât et sous la selle, l'attelage n'était pas concevable sur les raidillons de montagne et dans des terres généralement privées de routes. Ils étaient traditionnellement employés dans les chasses pour transporter les carcasses du gibier dans de grands paniers, ce qui démontre le naturel complaisant de ces poneys, peu de chevaux tolérant la proximité d'un animal mort.
Le highland aujourd'hui
Le highland est encore un poney rare : on compte environ 5000 sujets dans le monde. Son élevage connaît cependant une certaine expansion. Son caractère en or lui vaut un succès grandissant auprès des enfants. C'est un poney très sûr, peu rapide mais actif. Il saute volontiers et bien, s'adapte parfaitement en randonnée, où il peut porter un adulte, et excelle à l'attelage. Frugal, il se contente de peu et vit dehors toute l'année, résistant sans peine aux rigueurs de l'hiver. Il s'épanouira beaucoup mieux au pré, en compagnie de ses congénères, qu'au box, où il s’éteint.
Gros plan
Les extrémités du highland (bout du nez et membres) sont presque toujours noires, les pieds très durs. Le cap de maure, fréquent, est recherché. Les marques blanches ne sont pas acceptées, à l'exception d'une légère marque en tête. Les crins abondants ne sont pas drus mais soyeux.
Aimable et aimé
D'une gentillesse légendaire, joueur et amical, le highland est le poney qui convient le mieux pour la famille.
Origine
Le highland est originaire des Highlands, hautes terres du nord de l'Écosse au climat rigoureux. De là, il s'est répandu dans les Îles Hébrides et les Orcades. Les poneys des îles étaient en général plus petits que ceux des hautes terres.

Type et tempérament

Modèle
Le highland possède une jolie tête, assez courte, avec un front large encadré de deux yeux intelligents et doux. Le nez est fin, avec des naseaux larges, les oreilles petites et bien écartées. L'encolure puissante et plutôt longue se fond dans une épaule relativement inclinée. Le corps est compact, cylindrique, avec un dos souple, une croupe ronde et une queue attachée haut et bien portée. L'arrière-main est puissante avec une cuisse bien descendue et musclée.
L'ossature du highland est forte et sèche, avec des membres droits et durs, ovales plutôt que ronds, et des articulations larges et plates. Le canon est court et le paturon oblique, plutôt.
Taille
De 1,32 m à 1,48 m.
Robe
Les plus courantes sont toutes les nuances d'isabelle et de gris, jusqu'au gris souris. On trouve aussi du noir, du bai brun, et plus rarement du bai ou de l'alezan brûlé crins cendrés. La plupart des highlands portent une raie de mulet et des zébrures sur les membres qui rappellent le caractère primitif de la race.
Caractère
Gentil, amical, docile, paisible, le highland est le plus doux des compagnons. Il a néanmoins hérité d'une remarquable intelligence. Attentif il apprend facilement et deviendra le compagnon de jeux de toute la famille, y compris des animaux !

Aucun commentaire: