La douche

Rafraîchissante et hygiénique, la douche doit être réservée aux beaux jours. Le cheval l'apprécie si l'on sait éviter certaines erreurs. Il est tentant de résoudre les problèmes de pansage par un bon coup de jet, mais la douche doit être consommée avec modération !

La douche : un plaisir et non une corvée

Une bonne douche donne des résultats éblouissants du point de vue de la toilette ! Il faut respecter quelques règles pour qu'elle reste agréable et profitable au cheval.
Au travail
  1. Avant de commencer le shampooing, brossez soigneusement la crinière et la queue avec un bouchon ou une brosse en soie. Démêlez la queue mèche par mèche, en défaisant patiemment les nœuds pour ne pas casser ou arracher les crins. Il n'y a qu'ainsi que votre cheval gardera une belle queue fournie et soyeuse.
  2. Utilisez un shampooing spécial pour chevaux ou, à la rigueur, un shampooing naturel et très doux, sans parfum. Versez-le dans un seau et allongez-le avec un peu d'eau tiède. Préparez une éponge. Mouillez votre cheval avec un jet sans pression, o u bien en pluie, en commençant par les membres.Tout en faisant couler l'eau, frictionnez le poil de la main afin que l'eau pénètre bien. Cela masse aussi le cheval et atténue la sensation de froid.
  3. Remontez doucement le jet sur la cuisses, la croupe, les flancs et le dos, les épaules, puis sur l'encolure et la crinière, en prenant soin de ne pas diriger le jet vers la face du cheval.
    N'oubliez pas le ventre, le poitrail et l'intérieur des cuisses. Placez enfin le jet à la naissance de la queue, dirigé vers le bas, pour bien mouiller les crins sur toute leur longueur.
  4. Prenez le seau et l'éponge et shampouinez vigoureusement le cheval sur l'ensemble du corps. Rincez souvent votre éponge sous le jet avant de la replonger dans le shampooing, qui reste ainsi propre. Mouillez abondamment la crinière et frottez la base des crins.
    N'oubliez pas de nettoyer le cheval sous la queue, entre les cuisses, sous le ventre et entre les antérieurs (les ars et interars). Frottez également le creux des paturons et l'arrière des jarrets.
  5. Passez l'éponge sur la figure avec douceur, en évitant le pourtour des yeux et des naseaux. Le shampooing pourrait piquer les muqueuses du cheval, qui ne se laisserait plus shampouiner par la suite. Il est parfois préférable de se contenter de laver la tête à l'eau claire.
    Pour finir, trempez la queue dans le seau de shampooing en remontant celui-ci de bas en haut, et lavez-la comme on lave des cheveux.
  6. Rincez le cheval sur l'ensemble du corps jusqu'à éliminer toute trace de shampooing. Rincez-lui la tête de préférence avec l'éponge.
    «Essorez» ensuite le poil à l'aide d'un couteau de chaleur, sur les parties charnues seulement : plat de l'encolure, épaules, flancs, reins, croupe et cuisses. Essuyez le ventre, le poitrail, la tête et les membres à l'aide d'une serviette éponge ou d'un autre chiffon absorbant propre.
    Essorez la queue en la balançant vigoureusement de part et d'autre comme un fouet. La douche est terminée ! Emmenez votre cheval et laissez-le brouter au soleil jusqu'à ce qu'il soit sec.
Bon à savoir
Une douche complète est un bon moyen d'obtenir un cheval superbe en vue d'une présentation ou d'un concours. Le lavage à grande eau est aussi très indiqué pour « récupérer » un cheval qui revient du pré et dont le poil et les crins sont collés par la boue et la poussière. Enfin, quand il fait bien chaud, la douche permet tout simplement de rafraîchir le cheval, de dégraisser son poil et ses crins et de retirer la poussière en profondeur.

Eau chaude, eau froide : précautions d'emploi

Peu de robinets extérieurs sont branchés sur l'eau chaude et c'est bien dommage. Une eau tiède serait plus agréable pour le cheval que l'eau glacée qui sort du tuyau.
A la belle saison uniquement !
Bien évidemment, une douche complète n'est envisageable qu'à la belle saison, quand le temps est franchement chaud. Le cheval doit être « essoré » au couteau de chaleur et éventuellement frictionné, puis exposé au soleil le temps qu'il sèche. Attention au ventre et au poitrail, où toute l'eau descend et qui mettent longtemps à sécher. Ne mettez pas un cheval encore mouillé à l'ombre ou dans un courant d'air.
Le coin du pro
Certains chevaux ne se laissent pas volontiers doucher, notamment près de la tête. Ils gardent sans doute de mauvais souvenirs d'une douche peu délicate. Certaines maladresses peuvent dégoûter le cheval de la douche.
Tout comme nous, les chevaux redoutent les éclaboussures dans les yeux, dans les oreilles et dans le nez. Ne dirigez jamais le jet vers la figure du cheval. Évitez de shampouiner la tête. Si vous souhaitez le faire, placer le jet à faible pression, dirigé vers l'avant, entre les deux oreilles, de façon que l'eau coule doucement sur la figure. Lavez à l'éponge en prenant soin de ne pas mettre de shampooing près des yeux ou des naseaux.
N'utilisez pas de jet à forte pression. Lorsque vous mouillez le cheval, faites-le progressivement, en commençant parles membres, afin qu'il ne soit pas surpris par l'eau glacée.

Aucun commentaire: