Bandes de repos, de travail et de queue

Mis à part le principe du bandage, ces trois types de bandes n'ont pas grand-chose en commun ! Sachez les reconnaître, les choisir et les employer à bon escient.

Un vaste choix

Au rayon des bandes, le choix est vaste. Pas toujours facile de s'y retrouver. Optez pour la qualité, car rien n'est plus difficile à poser qu'une mauvaise bande.
Les bandes de repos
Posées par-dessus des sous-bandes, qu'on appelle aussi « cotons », les bandes de repos assurent une contention douce qui stimule la circulation sanguine et prévient les engorgements lorsque le cheval est au repos. Elles assurent une récupération confortable après l'effort.
Elles permettent aussi d'appliquer un médicament (poudre armoricaine, eau blanche, argile, antiphlogistine) et de maintenir en place un pansement. Enfin, on utilise couramment les bandes de repos comme protection durant les transports.
Facile à poser
Sans entrer dans les querelles qui divisent les cavaliers sur l'art de poser les bandes, il est important de savoir reconnaître les qualités d'une bonne bande de repos.
Une bonne bande de repos se pose facilement et reste en place : elle doit pour cela être très légèrement élastique (mais pas trop). Les bandes de repos de qualité sont en jersey de coton tissé fin et serré, étoffe qui conserve longtemps son élasticité malgré les lavages et qui reprend toujours sa forme.
Une fixation de qualité
Le système velcro s'est imposé. Seul un velcro suffisamment large et suffisamment long assure une vraie tenue et résiste à long terme. Pour plus de sécurité, lors d'un transport ou si l'on est le propriétaire d'un petit plaisantin qui joue avec ses bandes, on peut avoir recours à des courroies de fixation amovibles et élastiques, qui sont vendues séparément.
La bonne taille
Les bandes de repos n'ont pas toutes la même longueur ni la même largeur. Question de qualité et de prix, mais aussi d'adaptation à la taille du cheval. Une même bande de repos est en général proposée en trois longueurs : poney (2,50 m environ), cheval antérieurs (3,50 m environ), cheval postérieurs (4 m environ). La largeur varie selon les marques. Les bandes très larges sont difficiles à poser et elles se déforment beaucoup.

Les bandes de travail et de queue

Plus fines et plus élastiques que les bandes de repos, elles sont aussi d'une pose et d'un usage beaucoup plus délicats.
Les bandes de travail
Les bandes de travail sont des bandes fines et élastiques fortement compressives. Elles sont employées par les professionnels pour soutenir les tendons et les articulations fatiguées d'un cheval soumis à un travail intense. Elles sont le plus souvent employées sans sous-bandes et le moindre pli peut provoquer des lésions graves. Trop serrées, elles gênent la circulation sanguine. Trop lâches, elles risquent de se défaire et de se prendre dans les pieds du cheval. Leur pose délicate est donc réservée aux connaisseurs.
Les bandes de travail sont en général en synthétique, qui est plus léger, plus solide et moins sensible à l'humidité que le coton. Fines, élastiques, elles doivent posséder une bonne fixation.
La bande de queue
La bande de queue est employée durant le transport et parfois avant une présentation dans le but de préserver la « mise en pli » du cheval. Sa matière fine et élastique la rapproche de la bande de travail, dont elle a d'ailleurs les inconvénients : une bande de queue mal posée risque d'altérer la circulation du sang et de blesser le couard. Elle peut même provoquer une chute partielle ou totale des crins si elle reste posée trop longtemps. Préférez-lui un protège-queue.
L’art de rouler les bandes
Une bande est d'autant plus facile à poser qu'elle a été correctement enroulée, bien à plat sur elle-même. Il existe des enrouleurs de bandes que l'on peut fixer sur une paroi et qui facilitent l'opération. Sinon, on peut faire tenir l'extrémité de la bande par quelqu'un, l'attacher à un anneau ou à un fil à l'aide d'une pince à linge. L'essentiel est que la bande reste propre, soit enroulée à plat et dans le bon sens (il faut que le velcro de fixation se trouve à la fin et dans le bon sens). Notez qu'il existe des bandes réversibles, qui sont donc toujours dans le bon sens.

Aucun commentaire: