Figures de reining : le spin

Le spin est une figure d'équitation western, plus précisément de reining, dans laquelle le cheval se déplace autour d'un pied postérieur pivot pour réaliser un ou plusieurs tours sur lui- même, à 360° et à grande vitesse. C'est très impressionnant et, quand on est en selle, ça décoiffe !

Pour traquer le bétail

L'origine du spin se trouve, comme pour beaucoup de figures de l'équitation western, dans le travail du bétail. Il faut que le cheval puisse suivre les déplacements d'une vache cherchant à s'échapper et la prendre de vitesse.
Faire un spin
Pour faire un spin, le cavalier doit bien maîtriser son équilibre, comme pour toutes les figures de reining, car le mouvement est très rapide et exige une excellente assiette. Coordination et confiance dans le cheval sont deux autres qualités nécessaires.
Préparer le spin
Faites un arrêt carré. Maintenez le cheval sous « pression positive ». Ne le stressez surtout pas, mais sollicitez son attention afin qu'il soit prêt à se lancer dans un mouvement qui demande beaucoup d'énergie. Restez bien assis dans la selle. Le bas des jambes se porte un peu en avant, mais ce n’est pas une raison pour vous pencher en arrière ! Regardez loin devant vous pour conserver l'équilibre.
Donner l'impulsion
Utilisez vos mains en neck-rein, comme pour « pousser » le cheval. C'est une manœuvre en mouvement avant : il ne faut donc pas retenir le cheval. Pour aller dans un spin vers la gauche, placez votre jambe droite au contact, en la rapprochant un peu de la sangle, pour obtenir la mobilité des épaules. Pour accélérer, utilisez-la de nouveau.
Arrêter le spin
Pour vous arrêter, anticipez suffisamment, selon la vitesse du déplacement. Dites « Wôa », posez vos mains, relâchez votre jambe d'accélération et placez l'autre au contact comme pour « bloquer » le cheval. Dès qu'il entame l'arrêt, relâchez l'ensemble des aides.

Amener un cheval au splin

Le spin est le résultat d'une longue préparation du cheval. Cependant, certains chevaux bien conformés auront plus de facilité que d'autres pour cette manœuvre.
Préparation
Travaillez le cheval à deux pistes afin qu'il acquière la mobilité des hanches et des épaules en réponse à la jambe isolée. Avant de travailler le spin, le cheval doit posséder les connaissances de base du cheval western, en particulier le pivot sur postérieur. Préparez le travail du spin en marchant sur un cercle de 4 à 5 mètres de rayon. Le cheval doit s'incurver, sans se coucher, et croiser facilement les antérieurs. Au fil des progrès de votre monture, réduisez le cercle mais gardez les mêmes impératifs.
Réduire le cercle
Réduisez de plus en plus le cercle en maintenant votre main extérieure en neck-rein. Utilisez la main intérieure pour contrôler la direction. Poussez le cheval avec votre jambe extérieure en la rapprochant de la sangle. Lorsque le cheval a compris et pivote autour de son postérieur pour faire ne serait-ce qu'un quart de tour, en bonne position, de façon fluide, récompensez-le. D'autres techniques existent. Elles ont en commun une longue préparation, la patience et la bienveillance du cavalier à l'égard de son cheval.
Le spin parfait
Le cheval est calme, droit, l'encolure décontractée et plutôt concave. Les mains n'agissent pas, la jambe ne fait qu'effleurer. Le cheval réalise des tours parfaits, sans soulever son postérieur pivot. Il passe l'antérieur extérieur devant l'antérieur intérieur, dans une allure glissée et non sautée. La figure est effectuée dans une excellente impulsion.

Aucun commentaire: