Choisir une selle


Critères de choix

Idéalement, il faudrait une selle pour chaque discipline. Mais, heureusement pour les finances des cavaliers, il existe aussi des selles « mixtes » qui, tant que l'on ne se spécialise pas, se prêtent aussi bien à l'obstacle qu'au dressage et à l'extérieur.
A qui la selle doit-elle aller?
On voit souvent les cavaliers essayer leur future selle dans les salons ou chez les détaillants. Il testent leur position, le confort de l'assise, la place des jambes, etc. Il est en revanche beaucoup plus rare, et c'est regrettable, de voir ces mêmes personnes tester la selle de leurs rêves sur le dos de leur monture. Pourtant une selle doit avant tout isoler le garrot du cheval du poids du cavalier et le protéger de toute blessure. Or, tous les chevaux ne se ressemblent pas. Certains sont ronds comme des barriques avec un garrot noyé, d'autres sont faits comme des tréteaux et ont le rachis de Rossinante. La largeur du dos varie également beaucoup d'un animal à l'autre. Une même selle ne peut donc convenir à tous les chevaux. Même si vous avez le postérieur délicat, songez qu'il n'est pas raisonnable d'imposer votre selle personnelle à tous les chevaux !
Adapter arçon et garrot
Lors de l'achat d'une selle, vérifiez que la largeur et la longueur de l'arçon (l'armature de la selle) correspondent non seulement à votre anatomie, mais aussi à celle de votre cheval. L’idéal est de pouvoir emprunter la selle pour l'essayer à sa monture avant l'achat. Vérifiez que le garrot n'est pas pincé et que la selle épouse bien les formes du cheval. En cas d'incompatibilité, n'hésitez pas à ramener le produit à son revendeur. Au pire, le sellier pourra modifier la selle pour qu'elle s'adapte mieux à votre monture. Il peut, par exemple, rembourrer les panneaux ou matelassures. Sur certains arçons en matière synthétique, on peut même ouvrir plus ou moins l'angle de la selle. Enfin, on peut parfois améliorer l'adéquation entre la selle et le garrot en interposant un padd ou un tapis amortisseur de dos.
Les différents arçons
Bien qu'invisible, l'arçon est la pièce maîtresse de la selle. Il peut être en bois et métal ou en résine moulée. Les premiers s'adaptent mieux aux mouvements de l'animal. La résine présente, en revanche, l'avantage d'être à la fois moins chère, plus légère et plus résistante.
La bonne mesure
La longueur et la largeur d'arçon se mesurent en pouces (1 pouce = 2,54 cm). Dans le sens longitudinal, une selle mesure donc de 14 à 19 pouces. Les tailles les plus courantes varient de 16 à 18 pouces.
A éviter !
Il ne faut pas utiliser une même selle pour monter deux chevaux dont la morphologie est trop dissemblable. Un cheval lourd aura tôt fait de faire travailler l'arçon de votre selle et de l'écarter. Bientôt, la selle devenue trop large frottera contre la colonne de votre anglo-arabe et lui blessera le garrot. Dans ce cas, il vaut mieux acheter deux selles différentes. C'est un sacrifice financier inévitable !

Cuir ou synthétique

Depuis plusieures années, les selles en matière synthétique sont venues concurrencer le harnachement traditionnel. Faut-il préférer le cuir ou le synthétique ?
Pour ou contre le synthétique
Les selles en matière synthétique sont moins chères. Elles affichent des couleurs très «tendance» et ne nécessitent pratiquement pas d'entretien. Elles offrent une meilleure adhérence pour le cavalier. Elles sont plus légères. Les selles en synthétique ont décidément beaucoup d'atouts ! Ces produits résistent également mieux aux climats humides, ou à l'action du sel marin. Ils ne moisissent pas.
En revanche, leur aspect extérieur est moins beau que celui des selles en cuir. Leur toucher n'est pas aussi agréable. Et, en été, le synthétique tient chaud aux fesses du cavalier et au dos du cheval ! Une selle en cuir se fait: au fil des mois et des années, elle s'adapte à votre morphologie, ce qui n'est pas le cas d'une selle en synthétique. Enfin, une selle en cuir peut durer des dizaines d'années, ce qui n'est pas encore prouvé pour les selles en synthétique !
Une grande diversité
Avec le boom de ces nouvelles selles, de nombreux modèles sont nés. On trouve, par exemple, des selles de dressage dans ces nouvelles matières; des selles mixtes de différentes formes; des selles d'obstacles aux taquets réglables grâce à un système de velcro. L’arçon, généralement en résine, est parfois réglable.
Le coin du pro
Si vous comptez vous spécialiser dans une discipline, il faudra vous procurer une bonne selle. Mais, attention, une selle «spécialisée» ne se prête pas à tous les usages.

Aucun commentaire: