Débrider

Le cavalier débutant éprouve souvent certaines difficultés à brider son cheval. L'opération inverse, qui consiste à débrider, semble en général plus simple; mais il faut là aussi, pour la sécurité et le confort du cheval comme du cavalier, connaître les bons gestes.

Un moment de détente

Après la reprise, le cheval apprécie que vous le débarrassiez de son harnachement. Si vous procédez correctement, il se montrera détendu et ce moment sera agréable pour lui comme pour vous.
Au travail !
  1. Placez-vous à gauche du cheval, au niveau de sa tête, surtout pas devant lui. Si le filet comporte une muserolle, débouclez-la. Débouclez ensuite la sous-gorge.
  2. D'une main, amenez la boucle des rênes au niveau de la têtière.
  3. Faites passer la têtière par-dessus les oreilles.
  4. Laissez le filet descendre doucement afin que le mors commence à glisser dans la bouche du cheval, sans venir lui heurter les dents.
  5. Attendez que le cheval « rende » le mors avant d'ôter tout à fait le filet : en général, il le retient un instant entre ses dents avant de le lâcher.
  6. Quand le cheval a lâché le mors, ôtez tout à fait le filet. Posez-le sur la porte du box le temps de caresser votre cheval et de vérifier que son abreuvoir est propre.
Quand on ne dispose pas d'un box
Il arrive que l'on doive débrider son cheval sans disposer de l'espace clos d'un box s'il est logé en stalle, mais aussi en randonnée ou en concours. Il faut alors l'attacher avant de lui retirer son harnachement. Bouclez la têtière de son licol autour de l'encolure, passez la longe dans l'anneau et faites un nœud d'écurie lâche, que vous pourrez défaire d'un geste rapide si nécessaire. Débridez en procédant comme indiqué précédemment, puis débouclez la têtière, faites descendre le licol et glissez la muserolle autour du chanfrein du cheval. Remettez la têtière en place et rebouclez-la.
Gros plan
Si vous devez laisser quelques instants votre cheval au box sellé et bridé, par exemple s'il est monté de nouveau juste après ou si vous vous apercevez que vous avez oublié vos gants ou votre casque alors que votre monture est déjà prête, ne laissez jamais les rênes posées sur l'encolure. Si le cheval baisse la tête, les rênes tomberont à terre. Il peut alors marcher dessus et risquer de se blesser ou de briser les rênes ou le filet. Pour éviter cela, passez la boucle des rênes sur le pommeau et coincez les rênes à droite et à gauche en les plaçant sous les étriers.
Le bon geste
Pour des raisons d'hygiène, n'oubliez pas de laver le mors à l'eau claire avant de ranger le filet. Lorsque vous emportez votre matériel vers la sellerie, prenez soin de ne pas laisser traîner les rênes à terre. Pour cela, placez le filet à cheval sur la selle, que vous tenez sur votre avant-bras, ou accrochez-le sur votre épaule, rênes toujours par-dessus la têtière, le frontal se calant sur votre bras.
A faire, à ne pas faire
Au box, vous devez toujours desseller avant de débrider. Après le travail, le cheval est souvent tenté de se rouler pour se frotter le dos. S'il n'a plus son filet, vous ne pourrez pas l'en empêcher. Il risque d'abîmer la selle, voire d'en briser l'arçon. Un cheval débridé peut aussi s'échapper de son box ou moment où vous entreprenez de le desseller : vous ne pourrez rien faire, n'ayant rien pour le retenir. A l'inverse, si vous devez ôter le harnachement à l'extérieur, votre premier geste sera d'attacher le cheval. Si vous tentez de le desseller en ayant simplement une rêne passée dans le coude, votre cheval risque de s'agiter et de se déplacer à la mesure de la liberté qu'il ressent. Votre premier souci sera donc de passer un licol ou cheval, ce qui limitera ses déplacements.

Aucun commentaire: