Le Dartmoor

Le dartmoor est un poney de selle élégant et polyvalent. Comme il a de plus bon caractère, il est devenu pour l'instruction et la compétition, l'un des poneys les plus appréciés des jeunes cavaliers.

Poney des landes et des marais

Le dartmoor vivait à l'origine dans le sud-ouest de l'Angleterre, sur des terres humides ouvertes aux vents.
Des origines multiples
Le dartmoor qui parcourait la lande n’était pas un poney d’une grande beauté, mais on louait sa rusticité, sa bonne volonté et son épaule bien bâtie qui en faisait un bon sauteur. La région côtière qui était la sienne, ouverte aux échanges, vit passer au cours des siècles des hommes et des chevaux venus de toutes les contrées. Le dartmoor reçut le sang de multiples races, mais son solide capital génétique résista assez bien jusqu’au XIXe siècle.
Le développement industriel
A cette époque de développement industriel, on tenta de créer un poney petit et solide, destiné au travail dans les mines, en lâchant des étalons shetlands parmi les troupeaux de la lande. Un peu plus tard, on tenta à l’inverse de croiser des juments dartmoors avec des chevaux plus grands pour créer des animaux de boucherie. Le type du dartmoor faillit disparaître à la suite de ces malheureuses expériences.
Encore des croisements...
Quelques éleveurs, ainsi que la Dartmoor Pony Society, s’efforcèrent alors de sauver la race par de nouveaux croisements. L’apport du sang très pur du welsh mountain et du fell rapprocha le dartmoor de son type. Un poney de polo, Lord Polo, apporta son ardeur. Et, bien sûr, comme pour beaucoup de races, le sang arabe fut mis à contribution. Jude, le plus célèbre étalon dartmoor, avait pour grand-père l’arabe Darwa et pour père un superbe welsh mountain.
... et la guerre
Durant la guerre, les solides poneys des landes furent mobilisés pour l’entraînement des troupes. En 1943, il ne restait plus que deux étalons et une douzaine de juments au stud-book de la race. Quelques troupeaux parcouraient encore la lande, mais c’est dans les haras, sous la houlette de la Dartmoor Pony Society, que le dartmoor se reproduisit pour donner le poney de selle élégant et performant connu aujourd’hui dans toute l’Europe.
Le dartmoor aujourd’hui
De nos jours, le poney dartmoor n’est plus en péril: c’est l’une des races les plus présentes en compétition en Angleterre et en Europe. La Belgique organise même des courses de dartmoors! La France vient au second rang mondial pour l’élevage des dartmoors avec environ 150 poulinières et plus de 35 étalons. Les poneys-clubs ont largement adopté cet animal au tempérament calme qui fait un excellent compagnon pour les enfants.

Type et tempérament

Comme beaucoup de races de poneys britanniques, le type d'origine possédait une rusticité et une sobriété remarquables. Les croisements dont il a fait l'objet l'ont transformé sans le dénaturer
Extérieur
La tête du dartmoor est petite et élégante, avec un front large, de grands yeux et des oreilles petites et mobiles. L’encolure est solidement plantée sur une épaule oblique. Le dos, l’arrière-main et la croupe sont puissants et très musclés. La queue fournie est attachée haut. Les membres sont élégants, avec des articulations plates et fortes et des canons courts. L’inclinaison des paturons est parfaite. Sa taille ne doit pas dépasser 1,27 m au garrot
Robe
Les plus fréquentes sont le bai brun, le bai et le gris. On trouve aussi des alezans et quelques rouans. Toutes les robes sont admises sauf le pie.
Caractère
Le caractère du dartmoor est sans doute l’un de ses meilleurs atouts pour séduire les jeunes cavaliers – et ceux qui les encadrent: doux, calme, sociable, d’humeur égale, il se montre généreux et courageux sous la selle. Cela en fait un compagnon presque idéal, câlin et facile à manipuler.

Aucun commentaire: