Première promenade

A la belle saison, tous les cavaliers sortent en extérieur, même les débutants. Cette perspective effraie certains cavaliers encore peu sûr d'eux. Pourtant, la promenade est en général plus facile qu'une reprise en manège.

Le grand jour est arrivé

Avant le départ
Préparez votre cheval comme à l'ordinaire. Lorsque vous lui curez les pieds, vérifiez que les fers sont en bon état et qu'ils sont parfaitement en place. Un fer qui "cloche", qui bouge même légèrement, doit être signalé à l'enseignant. Au moment de monter, les cavaliers ne se rendent généralement pas au manège ou à la carrière : ils s'alignent parallèlement les uns aux autres, dans la cour, à une distance suffisante pour éviter tout risque de coup de pied (au moins 2 à 3 m). Ressanglez, puis, quand l'enseignant en donne l'ordre, montez.
Garder sa place
Souvent, le moniteur préfère placer les chevaux selon un ordre précis. Il répartit ainsi les animaux selon leurs affinités et les cavaliers selon leur compétence. Le cavalier qui ferme la marche doit être un peu plus expérimenté que les autres. S'il y a un débutant, il sera placé près du moniteur qui, ainsi, pourra au besoin le conseiller.
Les bonnes distances
Pour des raisons de sécurité, les cavaliers doivent marcher en file, les uns derrière les autres, et non au botte à botte. Gardez vos distances. 1,50 à 2 m entre la queue du cheval qui vous précède et le nez de votre monture. Néanmoins, ne laissez pas cette distance s'accroître de façon importante : votre cheval serait tenté de rattraper les autres en partant au trot ou même au galop, ce qui risquerait de semer une certaine agitation parmi les chevaux, surtout si les cavaliers sont encore débutants.
Le bon usage des jambes
Inutile de solliciter en permanence votre cheval avec les jambes : il n'y prêterait même plus attention. Laissez-le marcher à son pas en l'encourageant de temps à autre par les jambes et l'assiette, ou simplement par la voix. Quand la distance entre le cavalier précédent et vous dépasse 5-6 m, mettez votre cheval au trot pour quelques foulées, puis faites-le revenir au pas. Des rênes très ajustées ne conviennent pas en extérieur : le cheval a besoin de disposer librement de son balancier pour marcher d'un bon pas.

Galoper en extérieur

Galoper en extérieur ne pose pas les mêmes problèmes qu'au manège. Le moniteur vous préviendra avant de changer d'allure. Ajustez vos rênes : dès que le cheval de tête prend le galop, tous les chevaux suivent. Le vôtre prendra le galop derrière la file sans que vous ayez à le lui demander. Fermez simplement vos jambes et ouvrez vos doigts. Mettez-vous en suspension et pensez à accompagner le mouvement de l'encolure.
Encadrer
Il faut éviter de laisser le cheval sortir de la file et doubler les autres chevaux. Ne cherchez pas non plus à galoper de front avec d'autres cavaliers. Encadrez bien votre monture en conservant des mains basses et plutôt écartées. Maintenez-le dans la file et gardez vos distances sans les laisser devenir trop importantes. Si votre cheval double les autres, ne vous pendez pas aux rênes pour tenter de l'arrêter. Redressez franchement votre buste, éventuellement en restant en suspension, en levant les mains. Rendez et recommencez.
Les joies du tout-terrain
Lors de votre première sortie, vous découvrirez quelque chose que le manège et la carrière ne pouvaient vous offrir : les montées et les descentes. C'est amusant et excitant. Dans les descentes, restez assis en vous redressant légèrement. Dans les montées, mettez-vous en suspension et attrapez une poignée de crins pour vous aider si nécessaire. N'oubliez pas de laisser au cheval une certaine liberté d'encolure. il en a besoin pour s'équilibrer.
1 heure pour commencer
Les premières balades durent 1 heure, comme la reprise. Cela vous laisse le temps de parcourir 5 à 10 km, selon votre allure. Par la suite, vous pourrez vous inscrire pour des balades plus longues : partir faire un pique-nique à cheval est très amusant !

Aucun commentaire: