Où apprendre à monter à cheval ?

Les centres équestres ne manquent pas dans les villes et les villages de France. Mais, pour choisir un bon centre, il faut savoir faire preuve d'un peu de discernement. Et ne pas hésiter à changer de club si l'on ne se sent pas bien. L'équitation est un plaisir qui engage le bien-être du cavalier et du cheval.

Les chevaux d'abord

Vous souhaitez apprendre à monter à cheval ? Pour que ce sport soit agréable, il faut bien choisir son centre équestre. Avant d'arrêter votre choix, visitez les lieux avec un regard critique.
L'état de la cavalerie
Intéressez-vous avant tout à la cavalerie. On ne peut apprendre à soigner et à monter correctement les chevaux dans un endroit où ces animaux ne sont pas bien traités. Les chevaux ont le poil brillant et l'oeil vif, ils vivent dans des boxes propres et généreusement paillés, ouverts sur l'extérieur et semblent n'attendre que du bien des humains, qu'ils accueillent gentiment ? ils sont sans doute bien traités et vous êtes vraisemblablement à la bonne adresse. Certains sont maigres, portent des plaques de poils blancs, traces d'anciennes blessures de harnachement ? Ils sont tristes ou ombrageux ? Ils ont le poil et l'oeil ternes ? Mieux vaut éviter cet établissement.
Des animaux calmes et dociles
Une fois que vous êtes rassuré sur l'état des chevaux, observez leur comportement. Des chevaux bien traités et bien éduqués se comportent calmement. C'est avec de tels compagnons qu'il faut aborder l'équitation. Dans un club dont la cavalerie est bien soignée et bien dressée, vous verrez de tout jeunes cavaliers mener leurs montures en licol sans difficulté, leur prendre les pieds pour les curer, leur mettre une bride sans engager une bataille. Chacun a l'air content de s'occuper de son cheval et la plupart des chevaux semblent pleins de bonne volonté.
La qualité de l'enseignement
En assistant à quelques reprises, vous vous ferez une idée du style d'enseignement qui est donné. Le moniteur crie sans cesse, il insulte ou décourage ses élèves, il doit reprendre en permanence des chevaux énervés qu'il traite sans ménagement ? Il ne vous aidera sans doute pas à commencer dans de bonnes conditions. Cherchez un enseignant calme, gentil, compréhensif, qui dirige des reprises dynamiques et gaies où chacun semble à la fois s'appliquer et s'amuser, qui aime manifestement les chevaux qu'il traite avec fermeté mais respect.
Apprendre à vivre avec les chevaux
Enfin, un bon centre équestre est un établissement où l'on apprend autant à soigner son cheval qu'à le monter. Vous devez voir de nombreux cavaliers s'activer dans les allées. Évitez les « usines » où l'on prend son cheval tout sellé pour « l'user » pendant une heure et le passer au cavalier suivant sans avoir eu aucun vrai contact avec lui.
L'habit ne fait pas le moine
Ne vous laissez pas tromper par des apparences séduisantes. Un club splendide, avec des écuries aux murs éclatants de blancheur, une cour où ne traîne pas le moindre brin de paille, une sellerie astiquée et un club-house plus confortable que votre salon n'a de valeur que si l'esprit qui y règne fait la part belle aux chevaux. L'état des chevaux et la qualité de l'enseignement sont plus importants que des installations somptueuses. Surtout, choisissez un endroit dont l'atmosphère vous plaît: une bonne ambiance est très importante.

Du club à la ferme

Centre équestre, est une expression désignant un endroit où l'on peut monter à cheval. Mais il existe différentes sortes d'établissements.
L'école d'équitation
Appelée aussi club hippique ou centre équestre, c'est l'endroit par excellence pour apprendre à monter ! Un tel établissement se consacre essentiellement à l'enseignement de l'équitation et accueille des cavaliers de tous âges et de tous niveaux.
Le poney-club
Réservé aux enfants et aux jeunes cavaliers, le poney- club est une école d'équitation spécialisée pour la jeunesse. La cavalerie propose des montures adaptées et la pédagogie y est en général ludique. Tout poney-club sérieux est affilié à la DNEP (Délégation nationale de l'équitation sur poney).
Les centres de randonnée
Ils sont généralement implantés dans les régions touristiques. On y vient pour se balader et randonner. Mais on y apprend aussi l'art de monter et de dresser un cheval d'extérieur ainsi que les techniques du voyage à cheval. Préférez les centres affiliés à la DNTE (Délégation nationale du tourisme équestre).
Les fermes équestres
Ce sont le plus souvent des fermes où l'élevage des chevaux représente une activité d'appoint. En y faisant un stage, on peut découvrir la région à cheval. Mais on a aussi le plaisir de vivre sans cesse au milieu d'une quantité d'animaux, dont des chevaux !
Les centres spécialisés
Ces établissements sont spécialisés dans une ou deux disciplines, pratiquées en général à un niveau compétitif. On peut y faire des stages pour se perfectionner en saut d'obstacles, en endurance, en dressage, en voltige, en équitation américaine, etc. Ces clubs offrent aussi, en général, la possibilité d'acquérir une formation de base.

Aucun commentaire: