Quand pourrai-je sortir seul(e) ?

Partir seul, enfin ! S'offrir ce petit tête-à-tête avec son cheval, choisir son chemin et son allure : quel sentiment de liberté ! Pourtant, au regard de la sécurité, il ne faudrait jamais partir seul à cheval dans la campagne, quelque soit son niveau d'équitation.

Un rêve de solitude risqué

Votre niveau
Si vous envisagez de sortir seul, c'est que vous vous sentez déjà très à l'aise à cheval et que vous n'avez pas peur. Votre jugement est-il objectif ? Demandez l'opinion de votre enseignant et tenez-en compte. Si vous devez vous en remettre à votre seul jugement, soumettez-vous à un questionnaire serré. Vous devez pouvoir répondre oui à toutes les questions!
Votre assiette est-elle bonne ?
Êtes-vous parfaitement à l'aise au trot assis et au trot enlevé ? Restez-vous en place quand votre cheval fait un écart ? Savez-vous réagir quand il se cabre ? Êtes-vous parfaitement en équilibre en suspension ? Êtes- vous capable de rester en selle sans étriers aux trois allures ?
Avez-vous le contrôle de votre cheval?
Savez-vous vous faire obéir de votre cheval aux trois allures ? Savez-vous réagir lorsque votre cheval s'énerve ou qu'il panique ? Lorsque vous demandez un arrêt, votre cheval reste-t-il immobile, une fois que vous avez rendu les rênes, jusqu'à ce que vous lui demandiez de marcher ? Cet exercice de base est un excellent test du respect que le cheval vous accorde et de la qualité de son éducation.
Votre cheval est-il adapté à la balade en solitaire?
Tous ne le sont pas : certains sont à tel point menés par leur instinct grégaire que, passé le premier tournant, ils ne songent qu'à retourner à l'écurie. Il faut refaire l'éducation d'un tel cheval avant de songer à sortir seul avec lui. De même, un cheval sur l'oeil, qui fait des écarts ou des démarrages soudains dès qu'une douce brise agite le feuillage, n'est pas recommandé.
Sens de l'orientation
Vous avez envie de vous promener seul. Connaissez- vous parfaitement les sentiers ? Avez-vous le sens de l'orientation ? Avant de partir seul, vous avez intérêt à apprendre à vous servir d'une boussole que vous glisserez dans votre poche. Après avoir repéré l'orientation de votre point de départ !
Ne ressortez pas la bombe de grand-père
Vous avez retrouvé la bombe de votre tante ou de votre cousine, elle vous va parfaitement... Mais les normes de sécurité ont changé. Les bombes d'il y a quelques années n'étaient ni assez solides, ni assez sûres. Et certaines avaient tendance à se ramollir sous la pluie ! Il vous faut une bombe épaisse et solide, parfaitement à votre taille, avec une attache trois points.

Ne plaisantez pas avec la sécurité

Avec l'habitude, il n'est pas rare qu'on se mette à négliger les règles de sécurité les plus élémentaires. Pourtant, même les gens de métier sont à la merci d'une simple branche en travers du chemin ou d'une mauvaise chute.
Jamais sans ma bombe
Avant tout, vous ne devez jamais, même sous la pire canicule, sortir sans avoir dûment mis votre bombe fixée à la mentonnière. Ce n'est peut-être pas ce que vous voyez autour de vous, mais dites-vous que plus d'une vie aurait été sauvée par le simple port d'une bombe aux normes. Sauvez votre tête plutôt que les apparences !
Laisser une piste
Avant de partir, indiquez à quelqu'un l' itinéraire que vous envisagez de suivre ou au moins indiquez dans quel coin vous pensez vous balader. On saura où va chercher si vous tardez ou si votre cheval rentre sans vous.
Votre matériel
Contrôlez toujours votre matériel avant de sortir. Examinez étriers et étrivières, notamment aux points de friction. Contrôlez la sangle, les sanglons et les contre-sanglons. Accordez aussi un peu d'attention au filet : boucle, montants, rênes et même mors : il arrive qu'il casse et cela donne lieu à des situations cocasses, mais pas faciles à gérer.
Détendre le cheval
Avant de sortir, il est toujours préférable de détendre un peu son cheval. Une séance de longe de 10 ou 15 minutes, ou une détente montée au pas et au trot dans le manège ou la carrière échauffe le cheval et lui permet de jeter son premier feu. Cela vous donne aussi l'occasion de tester votre compagnon. S'il se montre particulièrement gai, prolongez un peu la détente afin qu'il ne vous réserve pas de joyeux sauts de mouton sur les sentiers.

Aucun commentaire: