Le matériel pour commencer

C'est d'abord la façon de monter à cheval et un certain esprit qui font le cavalier d'équitation western. Le matériel ne fait que lui permettre de respecter les techniques et l'éthique de celle-ci. Pour débuter, n'accordez au choix de votre équipement qu'une importance secondaire.

Sécurité, confort, tradition

Le matériel de base pour la pratique de l'équitation western qui doit respecter trois impératifs (sécurité, confort, tradition), offre une grande variété de choix. Attention, le plus cher n'est pas forcement le meilleur !
La tenue du cavalier
Vos premières leçons peuvent se dérouler dans une tenue simple et confortable : un pantalon dans lequel vous êtes à l'aise pour bouger, un tee-shirt ou un pull et un blouson selon la saison. Les bottes sont nécessaires car les chaussures basses risquent de se coincer dans l'étrier. Un instructeur sérieux ne vous fera aucune remarque sur votre tenue les premiers jours.
Pour la suite, sachez que l'équitation western repose sur des traditions qui ont une raison d'être. Il vaut mieux s'y habituer rapidement.
Le westerner porte un jean bleu ou d'une autre couleur, dont la longueur est suffisante pour couvrir le bas de la jambe lorsqu'il est en selle. Une paire de bottes western, un tee-shirt simple, une ceinture large, un chapeau western, et le tour est joué. Prévoyez une dépense d'environ 200 € pour l'ensemble.
Les chaps : facultatifs
Quand vous serez fatigué de laver vos jeans (un cavalier western est toujours propre !), de les voir s'user avant l'heure, quand vos cuisses seront gelées par le froid ou la pluie, vous comprendrez vite que le cavalier western ne porte pas des chaps pour la frime. Vous aurez le choix entre les chaps de travail, qui portent sous le genou, et les chaps longues, qui traînent au sol lorsqu'on est à pied mais protègent la botte quand on est en selle.
La selle, dès que possible
Traditionnellement, le cavalier western possède sa propre selle.
Il existe presque autant de formes de sièges que de selles. Pour un même siège, on trouve plusieurs tailles, plusieurs emplacements d'étriers, etc. Quand vous vous sentez vraiment bien dans une selle, mieux vaut vous l'approprier ! Sinon, à chaque leçon, vous allez devoir vous faire à un autre siège ou, pire, ne pas vous y faire du tout !
Choisissez de préférence une selle mixte, car les selles spécialisées risquent de fausser votre position. L'idéal est de trouver une selle d'occasion de très bonne qualité : son prix sera identique à celui d'une selle médiocre neuve. Coût : 900 à 1 500 €.
A envisager rapidement : les éperons
Pas de cavalier western sans éperons ! Tôt ou tard, vous en aurez besoin. Si vous êtes vraiment un cavalier débutant, attendez quelques mois. Si vous montez déjà dans une autre équitation, que votre jambe est assez fixe, munissez-vous de cet outil. Le choix dépend un peu de votre morphologie. Jambes longues et pieds loin sous le cheval : tiges longues, afin que vous soyez près du cheval sans pour autant le toucher involontairement. Jambes courtes : tige courte. Attention: la taille des molettes ne conditionne pas la sévérité. Demandez conseil à votre moniteur.

Matériel nécessaire au propriétaire

Montant de filet, mors, rênes
Si vous et votre monture êtes débutants en équitation western, optez pour un mors de filet simple (snaffle-bit) avec des anneaux en forme de D (D-ring).
Montez-le sur un montant avec frontal ou un montant avec passage une oreille et fixez une paire de rênes séparées (split-reins) d'au moins 2,30 m chacune.
Au moins 75 % du travail peut se faire avec ce type de matériel. Si vous avez des difficultés, mieux vaut voir un entraîneur professionnel plutôt que changer de mors. C'est la main du cavalier qui fait la bouche du cheval, pas le mors.
Tapis et sous-tapis
Tapis et sous-tapis doivent protéger le dos : amortir les chocs, absorber la sueur, éviter les frottements et les échauffements. Inutile de vous ruiner : un bon tapis d'entraînement suffit si vous l'utilisez avec un sous-tapis de coton qui, lui, passe facilement à la machine à laver et ne coûte qu'une centaine de francs. Ainsi, votre tapis principal s'usera moins et n'aura pas besoin d'être lavé !
Guêtres de protection
Pour le travail en carrière, munissez votre cheval de solides guêtres au moins aux antérieurs. Leur fonction est d'éviter à tout prix qu'il se blesse ou simplement ressente une douleur lors d'un mouvement quelconque. Certaines assurent également le maintien des tendons : cela dépend de leur forme.

Aucun commentaire: